AGNES POSTEC

D'origine bretonne, Agnès Postec débute ses études musicales au Conservatoire de Brest, puis à l'Ecole Normale de Musique de Paris où elle obtient la licence de concert à l'unanimité avec les félicitations spéciales du jury. Elle entre ensuite au CNSMDP - Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris - où remporte brillamment son premier prix de piano dans la classe d'Aldo Ciccolini et de Bruno Rigutto. Admise à l'Académie Ferenc Liszt de Budapest en cycle de perfectionnement, elle étudie, entre 1988 et 1990, le piano et la musique de chambre dans les classes de György Kurtag, Ferenc Rados et Kornel Zempleny. Agnès Postec donne dès lors de nombreux concerts en soliste ou en musique de chambre tant en France qu'à l'étranger. Elle a participé à divers enregistrements pour les disques Pierre Verany-Arion, recevant un accueil favorable de la critique. 
Titulaire du C.A (diplôme de pédagogie du CNSMD de Paris avec mention très bien), Agnès Postec est actuellement professeur au CRR – Conservatoire à Rayonnement Régional – de Rennes et participe à différents jurys d'examens et concours. Elle enseigne aux Académies internationales d'été de Nancy, Mende, Musicalta de Rouffach (Alsace) et participe à divers échanges Erasmus en Italie, en Allemagne. Depuis 2011, Agnès Postec est également professeur de piano et musique de chambre au Pôle d'Enseignement Supérieur Spectacle Vivant de Bretagne - Pays de la Loire.

web page design

PASCAL COCHERIL

Après des études de violon au Conservatoire national de région de Rennes, dans la classe de M. Montier, couronnées par une médaille d’or en 1975, Pascal Cocheril entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de M. Nerini en 1977, où il obtient un premier prix de violon et un premier prix de musique de chambre. Ce violoniste d’origine malouine est lauréat de plusieurs concours internationaux au violon et à l'alto. En 1982 il devient Alto solo de l’Ensemble Instrumental de Grenoble. En 1984, il entre à l’Orchestre Philharmonique de Nice où il devient violon solo en 1989. En 1993, il est promu violon supersoliste à l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Il est régulièrement sollicité en tant que violon solo en France et à l'étranger. Parallèlement il poursuit une carrière de soliste interprétant des oeuvres allant de Vivaldi à Schnitke en passant par Brahms, Sibelius et Bartok. Enfin sa passion de la musique de chambre l'amène à se produire dans beaucoup de formations allant du récital pour violon seul jusqu'à l'octuor avec une prédilection pour le quatuor à cordes.